Chroniques·Contemporain·Dystopie·Fantastique·Policier·Science Fiction

Nouvelle Babel – Michel Bussi

Auteur : Michel Bussi đŸ‡«đŸ‡·

Edition :  Les presses de la citĂ©

Genre : Policier, enquĂȘte, dystopie

Année de sortie : 2022

Nombre de pages : 447 pages

Pour l’acheter :

Prix : 9,20 €

Lalibrairie.com

Jours tranquilles aux Tuamotu. Sur une Ăźle privĂ©e de l’archipel polynĂ©sien, une poignĂ©e de retraitĂ©s savourent leur vieillesse Ă  la plage. Quand soudain une voile se profile Ă  l’horizon… C’est la mort qui approche, sous les traits d’un mystĂ©rieux tueur blond.

Du jamais-vu pour le commandant Artem Akinis et son Ă©quipe. Dans cette dĂ©mocratie idyllique et sans frontiĂšres qu’est devenu le monde, alors qu’Ă  tout instant on sait oĂč chacun est et va, que signifie un tel crime ? Commence alors, de Rio Ă  la jungle birmane, jusqu’aux confins de l’Himalaya, une course contre la montre oĂč aucune aiguille ne semble tout Ă  fait Ă  sa place…

AprĂšs avoir lu beaucoup des premiers romans de Michel Bussi, j’ai finalement un peu dĂ©laissĂ© sa plume, ne me retrouvant pas dans ses nouveaux choix d’écriture. Ma mĂšre m’a nĂ©anmoins conseillĂ© celui-ci et je me suis laissĂ©e tenter par le rĂ©sumĂ©.

DĂšs les premiers pages, l’auteur nous plante le dĂ©cor dans ce monde de 2097 oĂč la tĂ©lĂ©portation est monnaie courante pour tout. Les dĂ©chets sont directement transfĂ©rĂ©s dans les centre de tri. On peut prendre notre petit dĂ©jeuner en face du Mont Saint Michel puis faire un footing sur une plage du BrĂ©sil, bref le rĂȘve. Cette dystopie est vraiment bien aboutie par l’auteur, il rĂ©pond Ă  toutes les interrogations que l’ont pourraient avoir. On voit Ă©galement les nombreux avantages au niveau de la sĂ©curitĂ©, de la santĂ©. Chaque parcelle de Terre appartient aux terriens qui parlent une langue unique et utilise une monnaie unique. en bref, ce premier postulat m’a vraiment plu et intriguĂ©e.

Du point de vue de l’histoire, on assiste Ă  de multiples rebondissements, dĂ©voilants les quelques failles de ce systĂšme. J’ai retrouvĂ© la plume de Michel Bussi, si particuliĂšre et visuelle sans tomber dans la cinĂ©matographie. On voyage beaucoup dans ce roman.

Je me suis laissĂ©e portĂ©e par cette histoire, et je dois avouer que cela m’a permis de renouer avec l’auteur. Ce ne sera pas un coup de cƓur mais j’ai passer un bon moment avec ce roman qui se lit vraiment tout seul.

Autres chroniques des romans de Michel Bussi :

Ils en parlent Ă©galement :

Aude bouquineLes bricoles de MelEmOtionsCarnet de lectureLes lectures d’ElodieLittle Pretty BooksBlack BooksMon rĂȘve d’étĂ©

Un commentaire sur “Nouvelle Babel – Michel Bussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s