Amitié·Autobiographie·Historique·Romance

L’enfant perdue – Elena Ferrante (Tome 4 de L’amie prodigieuse)

Auteur : Elena Ferrante

Edition : Folio

Genre : Autobiographie, amitié, historique, romance

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 619 pages

Pour l’acheter :

Prix : 9,20€

Lalibrairie.com

« Comme toujours, Lila s’attribuait le devoir de me planter une aiguille dans le coeur, non pour qu’il s’arrête mais pour qu’il batte plus fort. »

Elena, devenue auteure reconnue, vit au gré de ses escapades avec son amant entre Milan, Florence et Naples. Parce qu’elle s’est éloignée du quartier populaire où elle a grandi, Elena redoute les retrouvailles avec son amie d’enfance. Mais depuis quelque temps, Lila insiste pour la voir et lui parler…

La saga se conclut en apothéose après avoir embrassé soixante ans d’histoire des deux filles et de l’Italie, des années 1950 à nos jours.

Avant de commencer cette chronique, je tiens à vous signaler qu’il s’agit du quatrième tome de la saga prodigieuse. Si vous ne voulez pas vous faire spoiler, je vous invite à lire ma chronique sur le premier tome ici.

J’ai énormément repousser ma lecture de ce dernier tome. J’avais en effet hâte de retrouver nos deux amies Elena et Lila ainsi que l’Italie où elles grandissent, mais je savais qu’il s’agirait du dernier tome. Je voulais faire encore durer le plaisir, mais j’ai finis par m’y lancer cette été.

Après avoir suivi nos amies dans l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte, nous allons désormais les suivre de leurs vies de mères à nos jours. Ce tome est donc assez important mais c’est celui qui traite du plus grand nombre d’années.

J’ai mis plusieurs semaines à lire ce roman et même si je m’y attendais, je dois avouer que j’ai trouver le temps un peu long.

Pour ce dernier tome, la liste des personnages avec un bref résumé sur eux au début du livre m’a été bien utile, je l’avoue. On retrouve des personnes que nous n’avions plus suivi depuis le deuxième voire le premier tome et ma lecture de ceux-ci remonte à loin.

Nous avions quitté Elena alors qu’elle ne s’entendait plus avec Lila et voulait rompre tout contact avec elle. Dans ce tome, elles vont finalement, beaucoup plus être ensemble et se soutenir. Certes leur amitié est toujours malaisante, je trouve, mais on comprend plus leur lien.

Du point de vue historique, j’ai appris beaucoup de choses dans ce tome que je ne savais pas sur l’Italie, notamment l’important tremblement de terre et certaines étapes importantes de leur politique. C’est aussi pour cela que j’aime cette saga.

Je ne peux que conclure cette saga avec un avis très positif. Certes il s’agit d’une autobiographie mais j’étais au clair avec le fait que ma vitesse de lecture ne serait pas importante et j’ai passé un très bon moment avec Elena et tout son entourage.

Je ne peux que vous recommander cette saga. Et si le nombre de pages vous fait peur, je vous conseille la série L’amie prodigieuse qui est très fidèle aux livres !

Je quitte donc Elena et Lila avec un peu de tristesse, surtout que, comme on s’y attendait la fin est très ouverte, mais qui sait Lila montrera peut être un jour son nez !

Un commentaire sur “L’enfant perdue – Elena Ferrante (Tome 4 de L’amie prodigieuse)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s