Amitié·Chroniques·Historique·Romance·Saga Familiale

La villa aux étoffes – Anne Jacobs

Auteur : Anne Jacobs

Edition : Charleston

Genre : Historique, romance, saga familiale

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 595 pages

Pour l’acheter :

Prix : 22,50€

Lalibrairie.com

Augsbourg, automne 1913. 
Marie quitte l’orphelinat pour entrer comme femme de cuisine dans la somptueuse villa des Melzer, une famille de riches industriels du textile. Tandis qu’elle tente de trouver sa place parmi les domestiques, à l’étage des maîtres, c’est l’ouverture de la saison des bals qui occupe tous les esprits. Car cette année, Katharina, la fille des Melzer, doit faire son entrée dans le monde. Seul Paul, l’héritier, semble étranger à cette agitation, déterminé à prendre ses distances avec sa famille… jusqu’à sa rencontre avec Marie.
Tout en l’aidant à percer le mystère de sa naissance, cette rencontre pourrait changer le destin de la jeune femme.

Ce roman tourne énormément sur les réseaux sociaux et je ne pensais pas me laisser tenter. Au final, j’ai appris que cette histoire se passait à Augsbourg, une ville allemande où j’ai été plusieurs fois au collège car nous faisions des échanges linguistiques. J’ai tant adoré cette ville que j’aimerai y retourner désormais de moi même.

Le roman est un peu cher, il est vrai mais il ne faut pas oublier qu’il fait presque 600 pages et qu’il a été un vrai succès en Allemagne.

Lors d’une petite semaine de repos chez mes parents, je me suis laissée tenter par cette lecture, que j’ai vite englouti !

Je n’ai jamais vu Downtown Abbey mais il parait que ce roman y ressemble puisqu’on suit la vie des domestiques et des maîtres d’une maison bourgeoise. L’histoire est très riche. Chaque habitant de cette maison a une histoire, des rebondissements et ces histoires s’entremêlent. On prend plaisir à découvrir ces personnages.

Et surtout, on ne peut pas s’ennuyer dans cette lecture ! La trame de base est Marie qui recherche son histoire mais il se passe tellement plus de choses dans cette villa qu’on ne voit pas le temps passer.

J’ai trouvé cette description de l’Allemagne des années 1913/1914 très immersive et réaliste. Je n’avais aucun support visuel mais j’arrivais à me représenter la maison telle qu’elle était décrite ainsi que la ville d’Augsburg.

Lorsque j’ai terminé ce roman, j’ai eu l’impression d’abandonner les personnages avec qui j’ai passé tant de bonnes heures de lecture. Il me tarde de les retrouver dans le prochain tome même si je sais déjà que celui-ci se déroulera en 1916, en plein pendant la première guerre mondiale et que l’atmosphère sera surement très différente !

Ce fut vraiment une belle lecture que je recommande. On est passé vraiment pas loin du coup de coeur, mais qui sait, peut être le tome 2 en sera un ?

Ils en parlent également :

Mon jardin littéraireLa lectrice en robe jauneMon rêve d’étéThe Little LalalieSophilosopheAnoukLibraryQuand Emy Lit…

5 commentaires sur “La villa aux étoffes – Anne Jacobs

  1. Merci pour cette jolie chronique ! Je partage tout à fait ton avis sur cette lecture (merci beaucoup d’avoir cité mon blog d’ailleurs ! 😀 ). Je te souhaite une belle découverte du tome 2. Je l’ai beaucoup aimé. Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s