Chroniques·Feel-good·Historique·Romance·Saga Familiale

L’héritage de la villa aux étoffes – Anne Jacobs

Auteur : Anne Jacobs

Edition : Charleston

Genre : Saga familiale, historique

Année de sortie : 2016

Nombre de pages : 567 pages

Pour l’acheter :

Prix : 22,50€

Lalibrairie.com

Augsbourg, 1920. 
La guerre est finie et, après les difficultés et les privations, le bonheur a refait son apparition à la villa aux étoffes. Rentré de captivité, Paul Melzer a repris la tête de l’usine familiale. Avec l’aide de son associé Ernst Von Klippstein, il la remet à flot et l’engage sur la voie de la modernité. Marie, de son côté, peut enfin se consacrer à sa véritable vocation et ouvrir un petit atelier de haute couture. Il ne faut pas longtemps pour que ses merveilleuses créations connaissent un grand succès. Mais alors que son activité se développe, son mariage avec Paul commence à battre de l’aile. Après une ultime dispute, Marie quitte la villa avec leurs deux enfants. Le destin est en marche…

Tout d’abord, je tiens à vous informer qu’il s’agit du troisième tome de la saga, ma chronique sur le premier tome est disponible ici !

J’aime beaucoup cette saga et j’étais heureuse de retrouver ses personnages. Je pense que je n’ai jamais autant savouré ma lecture que dans ce tome et pourtant, il y avait quelques défauts qui m’ont déplus.

Nous retrouvons Marie et Paul après la guerre, et dans ce tome on assiste principalement à l’émancipation de la femme. La femme qui travaille, qui se détache du rôle de mère uniquement. Ceci est bien visible avec les jumeaux du couple : Léo préférant le piano et Dodo passionnée par les avions et leur construction.

La ligne conductrice de ce roman qui est une querelle assez puérile, j’ai trouvé, nous tient tout le long. C’est ce que j’ai trouvé finalement le moins travaillé. Les mois passent, et je trouve cette dispute vraiment trop bénigne sachant que la solution est trouvée dès les premiers chapitres. J’aurai donc préféré un suspense plus important.

Néanmoins, j’ai adoré suivre les autres personnages de la villa. On découvre mieux Lisa et son histoire m’a beaucoup touchée et tenue en haleine. Quand aux domestiques, j’ai adoré les voir évoluer et s’allier entre eux.

Dans ce tome, on sent aussi la montée de l’antisémitisme du point de vue allemand et également les difficultés politiques du pays ce que j’ai vraiment apprécié.

J’ai adoré l’atmosphère de ce tome et j’ai vraiment hâte de me plonger dans la suite ! Une saga vraiment parfaite pour l’hiver !

Ils en parlent également :

La lectrice en robe jauneAnouk libraryAnita et son bookclubVie de livre

Un commentaire sur “L’héritage de la villa aux étoffes – Anne Jacobs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s