Amitié·Chroniques·classique·Coup de coeur·Feel-good

Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

Auteur : Lucy Maud Montgomery

Edition : Monsieur Toussaint Laventure

Genre : Classique, amitié

Année de sortie : 1909

Nombre de pages : 343 pages

Pour l’acheter :

Prix : 16,50€

Lalibrairie.com

Avec Anne d’Avonlea Lucy Maud Montgomery continue de déployer l’univers plein de charme qu’elle a créé autour d’Anne Shirley, l’orpheline idéaliste aux cheveux roux adoptée par erreur. Entre les amis de toujours et les nouveaux venus, les idées saugrenues et le bon sens qui pointe son nez, Anne, devenue institutrice, nous entraîne dans les aléas de la vie douce et enchanteresse d’un village hors du temps. A travers l’amour, les joies et les peines qui font la trame du quotidien, le style frais et poétique de Lucy Maud Montgomery porte la voix d’Anne dans les péripéties, les rêveries et les moments de tendresse.

Je vous signale tout d’abord qu’il s’agit d’un deuxième tome. Ma chronique sur le premier tome Anne de Green Gables est disponible ici.

Plus de six mois après ma lecture du premier tome, les prémices du printemps m’ont donnés envie de retrouver cette jeune fille aux cheveux roux qui parle si bien de la beauté de la nature. Je me suis donc plongée dans la suite des aventures d’Anne qui commence son poste d’institutrice. Ce roman se déroule sur deux ans, et comme le dernier, les chapitres nous racontent assez souvent des petites anecdotes de sa vie, à la manière de Les malheurs de Sophie de La comtesse de Ségur.

J’ai aimé replonger dans l’esprit si vif d’Anne, de la voir réagir face à ses nouveaux élèves, faire de nouvelles bêtises. Avec elle, on ne s’ennuie jamais ! Dans ce tome-ci, on rencontre Mlle Lavender, une femme qui m’a marquée et beaucoup plu.

On pourrait dire que cette série est intemporelle, néanmoins j’ai trouvé assez dérangeant certains passages où on voit les femmes réduites à être de bonnes hôtesses et de bonnes cuisinières, sans que le mari ne bouge un petit doigt. Mais c’est de l’époque de Lucy Maud Montgomery. Heureusement que les mentalités ont changées depuis.

Anne a gagné en maturité, mais n’en reste pas moins la jeune fille pleine de rêves et d’idées qu’elle était petite. Je m’attache toujours facilement à elle. C’est donc avec joie que je me pencherais sur le prochain tome qui m’attend déjà dans ma bibliothèque ! Inutile de vous dire que cette série est toujours un coup de coeur pour moi !

Ils en parlent également :

Sir this and lady thatAnoukLibraryMademoiselle MaeveLes lecture d’HelynnaLivres à croquerL’île aux 30 polarsAu grenier de GaëlleMademoiselle lit…Maven Litterae

3 commentaires sur “Anne d’Avonlea – Lucy Maud Montgomery

  1. Content de voir que malgré certains passages dérangeants ou semblant datés, tu as apprécié ce second volet. Quelle belle coïncidence que cette chronique car je vais passer mon week-end caniculaire en compagnie de notre chère Anne avec le cinquième volet !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s