Amitié·Chroniques·Contemporain·Jeunesse·Société

No et moi – Delphine De Vigan

« Dans les livres il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, La rencontre, L’espoir, La chute, comme des tableaux. Mais dans la vie il n’y a rien, pas de titre, pas de pancartes, pas de panneau, rien qui indique attention danger, éboulements fréquents ou désillusion imminente. Dans la vie on est tout seul avec son costume, et tant pis s’il est tout déchiré.

Auteur : Delphine de Vigan

Edition : Le Livre de Poche

Genre : Contemporain, Amitié, Drame

Année de sortie : 2007

Nombre de pages : 256 pages

Pour l’acheter :

Prix : 6,40€

Lalibrairie.com

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son viage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n’est à l’abri.

Depuis plusieurs années ce roman me faisait envie. Au collège, nous devions choisir un livre à étudier et moi choix s’est porté sur un autre roman. Quand mes camarades ont fait leur présentation du livre, j’ai eu envie de le découvrir. Puis le temps à passer, et j’ai oublié No et moi.

Et puis je suis retombée dessus il y a peu dans une librairie, je me suis dit pourquoi pas. Je savais déjà que j’allais m’attacher à ces personnages et cela n’a pas louper.

Dans ce roman, on revient à l’adolescence, à nos premiers émois et à nos questionnements. Je me suis beaucoup reconnue dans Lou. Ces expériences et ses questions sur le monde m’ont rappelés la moi d’avant, celle qui a arrêté d’autant penser par manque de temps et le quotidien.

Lorsqu’elle rencontre No, elle se révolte contre l’indifférence des gens sur les SDF et cherche à l’aider.

« On est capable d’envoyer des avions supersoniques et des fusées dans l’espace, d’identifier un criminel à partir d’un cheveu ou d’une minuscule particule de peau , de créer une tomate qui reste trois semaines au réfrigérateur sans prendre une ride , de faire tenir dans une puce microscopique des milliards d’informations . On est capable de laisser mourir des gens dans la rue.« 

Pour cela, elle se lie avec Lucas, un camarade de sa classe, dont elle est amoureuse. Ce trio va nous émouvoir et nous montrer à quel point il est difficile de sortir de la rue quand on a personne pour nous aider.

On parle aussi de l’amitié, de la dépression maternelle et de l’impact qu’elle a sur les enfants, et de pleins de choses de la société. Bref, c e roman est une vraie leçon de vie. Il est complètement adapté aux adolescents et aux adultes. On reste marqué par les personnages touchants et attachants que Delphine De Vigan nous dépeint.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture, qui est vraiment passer pas loin du coup de coeur.

Ils en parlent également :

Livresque78Oh, Angela !

7 commentaires sur “No et moi – Delphine De Vigan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s