Aventure·Chroniques·Historique·Romance

La falaise de la Repentie – Marie-Béatrice Gauvin

Auteur : Marie-Béatrice Gauvin

Edition : J’ai lu

Genre : Historique, romance, suspense, aventure

Année de sortie : 2020

Nombre de pages : 637 pages

Pour l’acheter :

Prix : 8,80€

Lalibrairie.com

1747. Camille Lemonnier, 15 ans, fille d’un meunier installé sur l’île de Ré, se passionne pour la cuisine et les saveurs nouvelles. Mais elle peine à trouver sa place dans ce monde paysan où les femmes sont avant tout des épouses, alors qu’elle a bien d’autres rêves.

Ayant perdu sa mère trop tôt, elle trouve en Mme de Tencin, baronne de Ré et célèbre talonnière, un modèle féminin qui la pousse à développer son esprit d’indépendance. Quand la baronne l’invite quelques mois rue Saint-Honoré, à Paris, un apprentissage de tous les instants débutent. Camille y croisera Mme de Pompadour, d’Alembert, un maître boulanger du Palais-Royal ou encore Jan Hendrick, ce bel Hollandais à la réputation sulfureuse… Elle se trouvera alors plongée dans un monde fait d’ombres et de Lumières, où sa quête initiale prendra peu à peu la forme d’une recherche existentielle de liberté.

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un roman historique. La falaise de la Repentie a croisé mon regard en librairie pendant les vacances et le résumé m’a fait penser aux romans que je lisais au collège : Les demoiselles de Versailles, L’année de grâce etc… J’avais envie de me replonger dans cette époque qui me fascinait et j’ai finalement oubliée. Je ne m’attendais pas à ce que ce roman devienne un coup de coeur !

Tout d’abord, il se décline en trois grosses parties : la vie à l’île de Ré, puis la découverte de Paris et enfin le retour à l’île de Ré. Le récit s’étale sur deux ans où on voit Camille évoluer. Même si j’ai trouvé la première partie un peu longue, elle permet d’introduire le récit et je peux vous dire qu’après on ne s’ennuie plus du tout ! On fait face à pleins de rebondissements inattendus. J’ai trouvé les premiers peu crédibles mais au fur et à mesure du roman, la plume de Marie-Béatrice Gauvin s’impose. Jamais je n’ai eu autant de doute lors d’une lecture.

Avec ces trois parties, j’ai eu l’impression de lire trois tomes d’une saga tellement les actions étaient nombreuses et riches.

Le gros plus de ce roman est la documentation. Il y a beaucoup de notes en fin de pages pour nous expliquer l’Histoire. Cela montre le travail colossal de recherches que l’autrice a du faire pour être crédible.

Le personnage de Camille est très interessant dans ses adaptations et son évolution. J’ai aimé la voir grandir avec un léger rappel à Anne de Green Gables. Mme de Tencin, qui est un personnage très énigmatique m’a également complètement charmée tout comme Gaspard.

L’histoire d’amour avec l’Hollandais a été assez secondaire pour moi tant il y a eu de rebondissements.

Je continuerai à suivre les sorties de Marie-Béatrice Gauvin pour ses recherches et sa plume si juste. Ce roman est un coup de coeur, je n’ai pas pu le lâcher.

Ils en parlent également :

Des livres, des livres !Maven Litterae

Un commentaire sur “La falaise de la Repentie – Marie-Béatrice Gauvin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s