Aventure·Chroniques·Feel-good·Société·Thriller

Là où chantent les écrevisses – Délia Owens

Auteur : Délia Owens

Lu par : Marie du Bled

Edition : Livre audio

Genre : Récit initiatique, Feel-good, mystère

Année de sortie : 2018

Nombre de pages : 461 pages

Pour l’acheter :

Prix : 8,50€

Lalibrairie.com

Les rumeurs les plus folles courent sur « la Fille des marais » de Barkley Cove, en Caroline du Nord. Pourtant Kya n’est pas cette créature sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent. Abandonnée à l’âge de dix ans par sa famille, c’est grâce au jeune Tate qu’elle apprend à lire et à écrire, découvre la science et la poésie. Mais Tate, appelé par ses études, doit partir à son tour. Et lorsque l’irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même…

Après avoir tant aimé Ce que murmure le vent d’Amy Harmon, ma dernière lecture audio, j’ai peiné à trouver une nouvelle lecture qui me tiendrait autant en haleine. Ayant entendu beaucoup de bien de ce roman, je l’ai donc téléchargé.

Tout d’abord, j’ai mis plusieurs mois à le lire, trouvant peu de temps à accorder à cette lecture. J’écoutais ma précédente lecture principalement en voiture, pour celle-ci, ce fut plus compliqué. La lectrice a une voix très douce et le début du roman présente peu d’action. Je risquais vraiment de m’endormir en voiture.

Comme dis plus haut, j’avançais donc très lentement et j’ai eu envie d’autre chose. Donc sur un trajet de quatre heures de voiture, je me suis lancée pour écouter la dernière moitié du roman qui, par chance m’a beaucoup plus tenu en haleine.

Là où chantent les écrevisses c’est tout d’abord un roman initiatique. On suit Kya une jeune fille qui apprend à vivre seule dans le marais, abandonnée par sa famille à l’âge de dix ans. Les quelques humains qu’elle côtoie sont par chance, très avenant avec elle.

En parallèle de son histoire, on suit également une enquête pour meurtre qui a lieu plusieurs années après le récit de Kya. Ces parties permettent de faire monter la pression car quand les deux temporalités vont se rejoindre, il va être impossible de lâcher ce livre !

La dernière partie du roman est vraiment son point fort, on tremble avec les personnages et on a peur pour Kya. On s’est beaucoup attaché à elle.

Dans l’ensemble, j’ai passé une bonne lecture mais le rythme de la première moitié du roman était beaucoup trop lent à mon gout. J’ai peiné à réellement rentrer dans l’histoire. C’est certainement beaucoup dû au fait que je l’ai lu en audio.

En tout cas, je ne peux que comprendre les éloges qu’a reçu ce livre et je ne peux que vous le conseiller !

Ils en parlent également :

A la page des livresLa lectrice en robe jauneCaroline Doudet Les lectures d’AntigoneMon journal littéraireThe Eden of BooksTours et cultureCharlotte ParlotteDes livres et MaudReadLookHearAnimal LecteurL’Ivre lecteurMon rêve d’étéAleslireOrlane & Books

4 commentaires sur “Là où chantent les écrevisses – Délia Owens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s