Contemporain·Feel-good·Historique·Romance

Les oubliés du dimanche – Valérie Perrin

Auteur : Valérie Perrin

Edition : Le livre de poche

Genre : Feel-good, historique, contemporain, romance

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 410 pages

Pour l’acheter :

Prix : 7,90€

Lalibrairie.com

Faute de connaitre son histoire, Justine, vingt et un ans, se passionne pour celle d’Hélène, pensionnaire, presque centenaire, de la maison de retraite où la jeune femme est aide-soignante. Sa vie est un roman : sa rencontre avec Lucien en 1933, leur amour, la guerre, le juif Simon planqué dans la cave, la trahison, la Gestapo, la déportation… Justine extorque peu à peu à la vieille dame de lourds secret et finit par affronter ceux de sa propre famille.

Comme vous le savez, j’ai eu un vrai coup de coeur pour le deuxième roman de Valérie Perrin, Changer l’eau des fleurs. J’ai donc voulu découvrir son premier roman !

Tout d’abord, j’ai vraiment été attiré par le résumé. J’avais envie d’une lecture légère, qui se marierait avec l’approche de l’hiver et de Noël. J’aime beaucoup les romans historiques, notamment s’ils sont feel-good.

Au final, trois époques nous sont racontées successivement : le présent avec Justine, le passé de Lucien et Hélène et l’histoire de la famille de Justine. Elles sont sûrement liées et nous allons découvrir comment au fur et à mesure.

Justine travaille dans une maison de retraite. D’où le nom des Oubliés du dimanche, qui sont les résidents que personne ne vient voir. Un mystérieux corbeau passe des appels anonymes pour signaler la fausse mort des résidents afin qu’ils reçoivent un peu de visite.

Dans cette maison de retraite, il y a Hélène, une résidente à laquelle Justine s’est attachée et elle décide d’écrire son histoire et l’histoire d’amour qu’elle a eu avec Lucien.

Un bémol que je pourrai donné à ce livre et qui a surement contribué à ne pas en faire un coup de coeur, est que je ne l’ai pas trouvé réaliste sur la vraie vie d’une maison de retraite. Certes c’est un roman feel-good, mais un EHPAD à la campagne dans un village de 400 habitants avec deux médecins, un psychologue, un Kiné etc où les soignants ont le temps de passer plusieurs heures à discuter avec des résidents c’est complètement irréaliste. J’ai réussi à passer outre mais certaines incohérences ont un peu ennuyé ma lecture.

Sinon dans l’ensemble, j’ai aimé suivre Hélène et son amour pour Lucien. J’ai quand même été triste de ne pas avoir eu de coup de coeur. Valérie Perrin se place néanmoins dans le haut de mon classement d’auteurs préférés !

Je vous conseille naturellement ce roman !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s