Aventure·Chroniques·Historique

Ce que vivent les hommes Tome 1 : Les Noëls blancs – Christian Signol

 

 

Auteur : Christian Signol

Edition : France Loisirs

Genre : Historique

Année de sortie : 2002

Nombre de pages : 380 pages

 

 

Les Noëls blancs, ce sont ceux dont se souviendront François, Mathieu et Lucie Barthélémy, en repensant à leur enfance, là-bas, aux confins de la Corrèze et du Puy-du-Dôme, dans ce haut pays aux hivers rudes. Ils y ont grandi avec le siècle. Auguste, le père, et Elise, la mère, travaillent une terre qui ne leur appartient pas. A douze ans, François doit abandonner l’école pour devenir garçon de ferme. Un peu plus tard, la mort brutale du père contraint Lucie à se placer comme domestique, tandis que Mathieu tente sa chance en Algérie. Ainsi sont-ils jetés au cœur de toutes les tourmentes de leur époque.   

Pour la petite histoire, ma grand-tante avait prêté ce livre à ma mère quand j’avais environ dix ans, en lui disant qu’il ne fallait pas que je le lise car il était trop violent pour moi. Bien sûr, cela m’a encore plus attiré et j’ai fini par le lire en cachette. J’avais vaguement des souvenirs de ce livres, notamment les scènes violentes de la guerre et de la pauvreté. Lors d’une visite chez cette grand-tante, j’ai retrouvé ses exemplaires et lui ai emprunté pour redécouvrir cette série avec des yeux plus « adultes » et plus de recul.

Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai reconnu plusieurs passages que j’avais en mémoire. J’avais surtout été marquée par la mort du père Barthélémy qui décède foudroyé lors d’un violent orage.

Au début du roman, on suit les trois frères et soeurs ensemble, puis ils sont séparés par la vie et on les suit chacun un chapitre sur trois.

Francois va s’enfoncer dans les terres et avoir l’opportunité de devenir propriétaire. Lucie, quant à elle va partir à Paris et Mathieu, qui rêve d’aventures, voyage en Algérie.

Nos personnages se croisent encore quelques fois notamment à l’occasion de Noël où ils aiment échanger sur leurs souvenirs du Pradel où tout leurs paraissaient plus simple.

Christian Signol a écrit deux tomes pour cette série qui s’étend de 1900 à 2000. Nous suivront donc ces trois enfants, ainsi que leurs générations futures.

Cela nous permet de retracer l’Histoire de ce siècle, notamment avec les hivers dures, la première guerre mondiale et la montée du nazisme pour ce premier tome.

Ma grand-tante m’a également prêté le deuxième tome, que je lirai plus tard dans l’année afin de ne pas le finir trop vite.

2 commentaires sur “Ce que vivent les hommes Tome 1 : Les Noëls blancs – Christian Signol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s