Aventure·Chroniques·Fantastique

Vampyria, Tome 1 : La Cour des Ténèbres – Victor Dixen

Auteur : Victor Dixen

Edition : Robert Laffont, Collection R

Genre : Fantastique, vampires

Année de sortie : 2020

Nombre de pages : 496 pages

Pour l’acheter :

Prix : 16€

Lalibrairie.com

« Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang… »

En l’an de grâce 1715, Le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir Le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle?

J’avais beaucoup vu tourner ce roman sur les réseaux sociaux et j’attendais avec impatience de découvrir le nouvel univers que nous offre Victor Dixen. Malheureusement pour moi, cette lecture a été assez mitigée.

Je vais tout d’abord commencer par les points forts. J’admire complètement le travail d’imagination de Victor Dixen, il a crée un univers complètement utopique avec des règles bien réfléchies. Ce monde est très complet et le rend encore plus crédible.

Il y a également beaucoup d’actions dans ce roman et cela dès le début. Je me demandais vraiment quand la situation allait enfin se poser pour qu’on puisse mieux comprendre son univers et se familiariser avec les personnages.

Pour moi, le plus gros point noir de ma lecture est Jeanne, l’héroïne. Je n’ai pas du tout réussi à m’attacher à elle. Je n’ai pas compris ses choix, son comportement et sa façon de se faire piéger aussi rapidement. Elle ne supporte pas les vampyres mais ne se dérange pas pour être aussi sanguinaires qu’eux. Je n’ai vraiment pas réussi à m’identifier à elle mais en plus, son caractère imprévisible m’a également empêcher de m’attacher à d’autres protagonistes du roman.

J’ai également trouvé que le récit est très glauque, un peu trop pour moi. Je m’attendais à une lecture plus légère mais j’ai été surprise de découvrir un Victor Dixen aussi sadique. Certaines scènes ont été pour moi difficiles à lire.

Ces deux gros points noirs font que je ne sais pas si j’achèterai le prochain tome. À voir si mon avis change à distance de ma lecture.

3 commentaires sur “Vampyria, Tome 1 : La Cour des Ténèbres – Victor Dixen

  1. C’est drôle mais Dixen divise souvent les foules lors de ses sorties. Soit on aime soit pas.
    Personnellement, j’ai adoré ce premier tome qui m’a fait vibrer presqu’autant que Phobos !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s