Ce que j'en ai pensé·Séries

The End of The F***ing World, Saison 2 – Mon avis

Attention ! Cet article est susceptible de contenir des spoilers.

Ce 5 novembre, Netflix a comblé plusieurs fans en rendant disponible la saison 2 de The End of The F***ing World, deux ans après la mise en ligne de la première.

Pour la plupart des personnes qui l’ont regardé, une saison 2 n’était pas vraiment nécessaire, mais moi j’avais besoin de savoir plus que cette fin, de découvrir encore plus ces personnages intrigants.

Je me suis donc installée confortablement le 5 novembre pour commencer la courte saison, puisque comme la première elle ne dispose que de 8 épisodes de 20 à 25 minutes en moyenne.

Et je vais être franche avec vous, cette saison est bien moins captivante que la première ! Je pensais la finir en une ou deux journées mais finalement j’ai laissé trainer.

Dans cette deuxième saison, un nouveau personnage rejoint nos deux « héros », il s’agit de Bonnie, une jeune femme qui veut venger son amant : le professeur Clive Koch, l’homme que James a tué dans la première saison. Elle se révèle être encore plus flippante que nos deux protagonistes, pour vous dire !

Je trouve que la deuxième saison est certes moins entrainante que la première mais elle donne un point final à cette série que j’avais aimé. On prend plaisir à suivre James et Alyssa qui se montre de plus en plus humain pour notre plus grand plaisir.

Note : 3,5/5

Un commentaire sur “The End of The F***ing World, Saison 2 – Mon avis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s