Film

7 films qui m’ont émue

La voleuse de livre 

« L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre. »

J’ai vu ce film à l’âge de 14 ans avec mon père. Il m’a complètement retournée. Toutes les personnes de la salle sont sorties avec les larmes aux yeux ou les joues mouillées.

Durant ce livre ont suit le quotidien de Liesel qui arrive dans cette nouvelle famille qu’elle peine à intégrer. A fur et a mesure de l’histoire, les personnages se développent, on se lit d’affection pour eux. Et on tremble pour eux. On suit les bombardements réguliers et les hommes réquisitionnés pour la guerre. Il y a aussi Max, le réfugié Juif qui est caché dans la cave et qui ne peut pas sortir sous peine d’être repéré. Il se lie une amitié très forte entre lui et Liesel.

Ce film est extrêmement bien fait et émouvant. Il est également très bien renseigné sur l’histoire de la seconde guerre mondiale.

J’ai essaye de lire le livre, mais ce ne fut pas très concluant..

Je vous recommande vraiment de voir ce film qui est très attachant !

Ma premiere fois

« Zachary a 20 ans. Sombre et indépendant, il collectionne les conquêtes amoureuses et les échecs scolaires. Sarah a 18 ans. Première de la classe, fragile, elle sombre ses manques affectifs grâce à une maitrise parfaite de sa vie. Rien ne devrait les rapprocher et pourtant, l’année du bac, durant six mois ils vont vivre un amour contre lequel on ne peut rien, le vrai, le grand, celui qui marque une vie pour toujours. »

Un incontournable film d’amour qu’on ne présente plus. Avec Zach et Sarah, on rit, on sourit et on pleure. Il s’agit effectivement d’un film assez cucul ^^mais ça fait du bien de temps en temps.

Intouchables

« A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables. »

Encore une fois un grand classique. L’amitié entre les deux protagonistes est forte et nous touche. Je me souviens avoir été très émue quand j’ai vu que le film était inspiré d’une histoire réelle.

Un classique à voir et revoir !

Demain tout commence

« Samuel vit sa vie sans attache ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’a ce qu’une de ses ancienne conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipité à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et son devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille… »

Un énorme coup de coeur pour ce film.

Les acteurs sont super et hyper attachant. Le père et la fille nous font tellement rire.

On est tout de même ému par Gloria qui, même si elle est heureuse avec son père, rêve de voir sa mère. Samuel, lui fait vivre une vie parfaite à Gloria dans un appartement magnifique.

Je vous conseille vraiment ce film plein d’humanité !

N’oublie jamais

« Atteinte de la maladie d’Alzheimer, Allie vit en maison de retraite. Chaque jour, Noah lui lit le même livre. Il s’agit du carnet où Allie a consigné sa propre histoire, lorsqu’elle a appris sa maladie. Pour ne pas oublier ses sentiments, elle a écrit, et Noah, inlassablement lui relit ses propres mots. A travers eux, on la découvre dans les années trente, éperdument amoureuse d’un jeune homme, Noah, que sa mère fera tout pour éloigner d’elle, sa situation n’étant pas jugée assez bonne. Après des années de séparation, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Allie s’apprêtèrent à épouser un avocat. Lorsque, par le journal, elle apprend le retour de Noah, l’envie lui prend de le revoir. Echappant à une vie de convenance, les deux jeunes gens se retrouvent et découvrent que leur amour est resté intact. Ils passeront le reste de leur vie ensemble, jusqu’à ce que la mémoire les sépare. »

Durant ce film, on s’attache pour Noah qui relit inlassablement le même livre à Allie qui a tout oublier, qui ne se rappelle même plus qu’il s’agit de son amour de jeunesse. J’ai trouvé cette histoire tellement belle, l’acharnement de Noah montre un amour inconditionnel.

La fin nous bouleverse , et on a tous envie de vivre une histoire comme celle la !

Si je reste

« En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté… L’adolescent sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches… »

En grande fragile que je suis, j’ai pleuré tout le long du film. Il est extrêmement touchant notamment parce qu’on commence tout de suite par l’accident et l’annonce de la mort des parents de Mia.

On suit son dilemme tout le long du film.

J’ai trouvé que l’histoire d’amour avait été mise trop au premier plan et que la relation avec sa famille aurait pu être encore plus développée.

La scène la plus triste fut lorsque le grand père vient dans sa chambre d’hôpital parler à Mia.

Sauver ou périr

« Franck est Sapeur-Pompier de Paris. Il sauve des gens. Il vit dans la caserne avec sa femme qui accouche de jumelles. Il est heureux. Lors d’une intervention sur un incendie, il se sacrifie pour sauver ses hommes. A son réveil dans un centre de traitement des Grands Brûlés, il comprends que son visage a fondu dans les flammes. Il va devoir réapprendre à vivre, et accepter d’être sauvé à son tour. »

A l’époque ce film m’avait interpelé, en effet voulant travailler dans un centre de grands brûlés, il était obligatoire que j’aille le voir le plus rapidement possible. J’y suis finalement allé deux fois.

Pierre Niney se révèle dans ce film où il s’imprègne completement de son personnage.

A début du film on découvre la vie en caserne et le risque que est toujours au dessus de leurs têtes.

La deuxième partie du film repose sur la reconstruction de Franck qui a été grièvement brulé lors d’un incendie.

Ayant eu de nombreux cours de psychologie sur le deuil (pas seulement le deuil d’une personne mais aussi le deuil d’une partie de soi, de l’apparition d’un handicap), j’ai pu voir que toutes les étapes sont présentes. On suit Franck dans toutes ces étapes qui vont lui permettre de s’accepter.

Ce film c’est bouleversant et vraiment magnifique !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s